Le télétravail efficace… en confinement

Le télétravail… certains en rêvaient (plus de transport, talons hauts remplacés par des chaussons), d’autres le redoutaient (comment cloisonner vie professionnelle et vie privée). Mais voilà, maintenant nous n’avons plus le choix, confinement oblige, nous télétravaillons. Enfin, pour les plus chanceux d’entre nous. Les autres qui ne peuvent pas travailler à distance font avec des transports en commun qui circulent à 20% et des mesures de protection aléatoires. Soyons donc heureux de notre situation de « télétravailleur ».
Aujourd’hui donc, 5 conseils pour être efficace en télétravail… mais pas n’importe quel télétravail, le télétravail confiné avec enfants, conjoint et animaux.

1/ Donner du cadre

Se fixer (et fixer aux enfants) des horaires de travail, pour bien s’y mettre et aussi pour savoir s’arrêter. Toute la tribu se met donc au travail à heure fixe. Chez nous c’est 8h30. Attention, 8h30 devant l’ordi ou le cahier. La douche, le petit déj, le jogging à 1km de chez soi ou la sortie du chien c’est avant. Il y a aussi un horaire de fin… qui pourra être avancé si toutes les tâches ont été accomplies.

Bon ok, on est prêt à 8h30… maintenant il s’agit de se mettre en posture studieuse.
Alors on est habillé en tenue de travail, parfois plus cool que pour aller au bureau mais tenue de travail quand même. Pour recevoir un appel en visio de son boss ou d’un client, c’est mieux !
Se mettre dans l’ambiance passe aussi par un espace dédié. En cette période de confinement, l’espace peut être un simple coin de table. Il s’agit de recréer une ambiance de travail en ayant sous la main ses dossiers, son téléphone et autres accessoires indispensables pour travailler.

 

2/ S’isoler

L’un des principaux intérêts du télétravail est le calme, pas de bruit parasite, personne qui vient dans le bureau… en théorie, parce qu’en en période de confinement ce n’est pas si simple. Entre le chien qui veut sortir, le petit dernier qui a faim et le grand qui ne comprend pas ses maths… sans parler des groupes WhatsApp de copains qui nous abreuvent de blagues et autres vidéos de danses de balcon. Cherchons alors le moyen de s’isoler, au moins 1h par jour, dans le calme, pour avancer sur les dossiers qui nécessitent de se concentrer.
France 4 nous sauve avec quelques émissions pour les enfants qui permettent d’assurer la fameuse continuité pédagogique. Aucun scrupule alors de se décharger sur les écrans ! Un roulement peut aussi être envisagé avec son conjoint. Enfin, on peut faire un « deal » avec les enfants : 1h30 de calme = une séance de pâtisserie.
Je me permets ici de rappeler les bases de la séance de travail dans le calme : téléphone en mode silencieux, notification des mails désactivée.

 

3/Maintenir le lien

Confinement rime avec isolement et le risque de perte de lien social est bel et bien présent.
Si vous avez la chance d’être confiné en famille, aucun risque de réel isolement. Il est néanmoins essentiel de continuer à communiquer avec vos collaborateurs, collègues et clients.

Distinguons ici deux types de communication :

– Les groupes WhatsApp d’échanges informels qui mettent du baume au cœur et rappellent l’ambiance de la salle de pause.
– Les réunions ou rendez-vous de travail qui permettent de faire le point sur le travail effectué ou à faire, qui reprécisent les objectifs. Bien que souvent moins ludiques, ces derniers n’en sont pas moins indispensables pour maintenir le moral des troupes, s’assurer que les missions à effectuer avancent et qu’elles sont effectuées selon les modalités définies au préalable.
Ces règles sont également valables pour les enfants qui peuvent à la fois échanger avec leurs copains et avec leurs enseignants.

 

4/ Se fixer des objectifs… et en fixer à ses équipes (et aux enfants)


Ce confinement au long cours pourrait nous mettre dans une posture de vacuité, laisser penser qu’on a le temps. Certes nous avons du temps… mais le confinement se terminera un jour et ce serait bien que l’on n’ait pas accumulé de retard, voire que l’on ait pris de l’avance sur les dossiers en attente. Je vous propose alors de faire une liste de tâches (réaliste) et de vous y tenir. Cette liste est à préparer chaque soir, en conclusion de la journée et à garder auprès de vous tout au long de votre séance de travail. Le soir, vous aurez ainsi le plaisir de voir votre « to do list » terminée et de préparer celle du lendemain.
Cette jouissive impression de « travail bien fait » sera encore renforcée si vous commencer chacune de vos journées de travail en menant à bien une mission importante. Oui, c’est bien vous ce héros qui a fait tout son travail dans les temps et va mériter sa séance de méditation/ son carré de chocolat/ son apéro.
Bien évidemment, cette notion d’objectif est applicable aussi aux enfants. Il est parfois difficile pour eux de planifier le travail à la maison donné par les enseignants. Vous pouvez donc concevoir un planning avec eux et, quand ils ont terminé leurs tâches quotidiennes, ils ont aussi droit à une séance de Kapla/ un carré de chocolat/ un bon goûter.

 

5/ Savoir s’arrêter


Comme au bureau, la pause-café est nécessaire, de même que la pause déjeuner. Certaines entreprises maintiennent même ce moment de convivialité entre collègues à l’aide des outils de visioconférence. Un bon moyen de concilier « savoir s’arrêter » avec « maintenir le lien ».
Le soir, il est indispensable de se fixer une heure de fin… pour passer à autre chose, reposer son cerveau et maintenir un équilibre vie professionnelle/vie personnelle satisfaisant.
Avoir une activité extraprofessionnelle quotidienne est indispensable Je parle bien ici d’une activité vous apportant du plaisir. Le ménage, le repassage ou le nettoyage de la caisse du chat (sauf si vous êtes fan) n’en font pas partie. Que pourriez-vous faire de ce temps habituellement consacré aux transports? Une séance de yoga ? De la lecture ? Une série Netflix ? A vous de voir du moment que vous en retirez de la détente.
Dernier point crucial : le week-end est un vrai week-end, sans réveil, sans devoir, sans travail. Pour se ressourcer, jouer, faire du sport et être encore plus efficace le lundi à 8h30.

Restez chez vous, prenez soin de vous, de vos proches … et de votre entreprise.

1 réflexion sur “Le télétravail efficace… en confinement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *